Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Les femelles chauves-souris s'accouplent avec les mâles qui les nourrissent, d’après les chercheurs de l'Université de Tel Aviv

D’après une étude réalisée par les doctorants Lee Harten et Yosef Prat sous la direction du Prof. Yossi Yovel du Département de zoologie de l’Université de Tel-Aviv les chauves-souris fruitères mâles fournissent de la nourriture aux femelles et s'accouplent avec elles en échange.

Chauve sourisL'article a été publié le 23.5.2019 dans la revue Current Biology.

"Ces dernières années, nous avons observé des colonies de chauves-souris de l'espèce fruitière abritées dans le jardin zoologique de l'Université de Tel-Aviv", explique le Prof. Yovel. "Lors de précédentes recherches, nous avions constaté que les chauves-souris obtenaient leur nourriture de deux façons: soit de manière indépendante, soit en la retirant de la bouche d'autres chauves-souris. Nous avions constaté que certaines chauve-souris prenaient régulièrement des aliments de certaines autres de manière permanente pendant des mois. Nous nous sommes donc demandé pourquoi certaines chauve-souris permettaient à d'autres de leur prendre de la nourriture. Dans la nature, on connait plusieurs situations dans lesquelles des animaux sont disposés à partager leur nourriture avec d'autres: parfois, ils la partagent avec des parents et parfois, ils renoncent à une nourriture difficile à obtenir et / ou trop dangereuse à protéger contre un adversaire plus fort qu'eux. Mais dans le cas présent nous avions remarqué que les “fournisseurs” de nourriture étaient principalement des mâles, tandis que les récepteurs étaient essentiellement des femelles. Nous avons donc résolu de vérifier l’hypotèse d’une réciprocité: était-il possible que les “prestataires de services” de sexe masculin bénéficient d'une conte-partie future de leur générosité: la possibilité de relations sexuelles ?

La qualité de la relation

Pour vérifier leur hypothèse, les chercheurs ont observé une colonie de chauves-souris dans le jardin zoologique de l'Université pendant un an, en se concentrant sur les interactions entre les mâles et les femelles qui leur prennent et / ou reçoivent d'eux de la nourriture. Ils ont constaté que ce comportement commençait trois ou quatre mois avant la saison de reproduction: chaque femelle renforçait progressivement ses relations avec plusieurs 'fournisseurs' masculins, comme si elle les testait. Par la suite, les chercheurs ont effectué des tests génétiques sur les nouveau-nés pour déterminer l'identité du père, et ont comparé les données. Les résultats sont sans équivoque: les femelles ont mis bas la progéniture des mâles qui leur ont fourni de la nourriture.

yossi yovel 1"Autre découverte intéressante: la quantité n'est pas forcément déterminante", ajoute le Prof. Yovel. "En d’autres termes, le mâle qui a pu s'accoupler avec la femelle n’était pas nécessairement celui qui lui a fourni la plus grande quantité de nourriture. Le facteur déterminant est plutôt la nature de la relation: le mâle qui a fourni de la nourriture à une femelle en particulier a eu le droit de s'accoupler avec elle". Les chercheurs ont également constaté que les préférences des femelles changent d’une année à l’autre et qu’après s’être accouplées avec un mâle, elles pouvaient très bien en choisir un autre l’année suivante. En d'autres termes, les chauves-souris sont monogames pendant une saison de reproduction.

"Nous avons donc constaté qu'il existe une forte corrélation entre la fourniture de nourriture par les mâles aux femelles et la disposition de celles-ci de s'accoupler avec eux. L'observation en parallèle de plusieurs de ces relations pendant plusieurs mois a permis d'évaluer la puissance des liens entre les chauves-souris, et témoignent de leur capacités cognitives et sociales élevées", conclut le Prof. Yovel. "Nous verrons par la suite comment ces relations se développent et se modifient au fil des années, et nous observerons également les populations de chauves-souris dans la nature".

 

Photo: Une chauve-souris femelle sortant d'une grotte avec son nouveau-né (Crédit: Sasha Danilovich)

 

j'aime: