Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L’Université de Tel-Aviv lance un accélérateur pour les start-up spécialisées dans les substituts du pétrole

L'Institut national de la recherche pour l’innovation dans les transports de l'Université de Tel-Aviv va lancer en décembre un programme d'accélération de start-up dont le but est  d'encourager l’innovation dans le domaine des transports intelligents et des carburants alternatifs.

Porter 580 0Le programme, mis en œuvre en coopération avec EcoMotion, communauté mondiale d’entrepreneurs dans l'industrie du transport intelligent basée en Israël, bénéficiera d’un budget d'un million de shekels par an.

L'Institut national de la recherche pour l’innovation dans les transports est un centre multidisciplinaire, établi en août dernier à l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec l'Administration des carburants de remplacement du bureau du Premier ministre, dans le cadre des efforts du gouvernement israélien pour diminuer la dépendance mondiale par rapport au pétrole. Il fonctionne sous l'égide conjointe de l'École Porter d’études environnementales et de la Faculté d’ingénierie de l’UTA.

 

Le bâtiment le plus écologique d’Israël  

L’incubateur sera situé dans le nouveau bâtiment de haute qualité environnementale de l’Institut Porter, inauguré en juin dernier sur le campus de l’Université, considéré comme l’édifice le plus « vert » d’Israël. Son programme, d’une durée de quatre mois,  sera destiné à cinq start-up en parallèle. Chaque équipe entrepreneuriale recevra un soutien financier de 100 000 shekels, et bénéficiera du soutien technique d’investisseurs locaux, d’universitaires, des autorités locales et d’entreprises expérimentées aussi bien locales qu’internationales, qui les aideront à développer leurs idées. Le but final est de guider les jeunes entrepreneurs dans les premières étapes de leurs activités et de les aider à acquérir des outils et des partenariats en vue de la réalisation de leurs premiers investissements dès la fin du programme.

EcoBuilding 5 1« Cet accélérateur de start-up a pour but de donner aux jeunes entrepreneurs du domaine des transports un soutien financier leur permettant de consacrer tout leur temps pour réaliser leur rêve », a déclaré le professeur Dan Rabinowitz, directeur de l'Ecole Porter et de l'Institut  de l'innovation dans les transports. « Les quatre à six mois passés dans l’incubateur leur permettront de développer les aspects à la fois techniques et commerciaux de leur produit et de la société au moyen de laquelle ils compte le lancer. Du point de vue de l'université, il s’agit d’une expérience exceptionnelle  permettant d’intégrer le monde universitaire et celui du High Tech au plus haut niveau. La coopération entre l’Administration des Carburants de remplacement et la communauté d’affaires EcoMotion, qui s’occupera concrètement du développement commercial des start-up choisies est une formule originale et novatrice. L’Insititut Porter est fier de participer à cette initiative ».

La création de l’incubateur fait partie intégrante de la vision du gouvernement israélien au centre de laquelle se trouve le programme national des carburants de substitution, sous la direction d’Eyal Rosner, ayant pour but de développer des technologies permettant de restreindre l’emploi mondial du pétrole pour les transports, de renforcer les industries de pointe dans ce domaine et de faire de l’Etat d’Israël un leader mondial dans la guerre contre la dépendance par rapport au pétrole.

 

Restreindre la dépendance mondiale par rapport au pétrole 

« L’Etat d’Israël s’est fixé pour but de devenir une plaque tournante de l'innovation pour l'industrie des combustibles de substitution » a déclaré Eyal Rosner, directeur de l'Administration des carburants de remplacement auprès du bureau du premier ministre. « La mise en place de l'accélérateur est une étape supplémentaire dans la construction de la capacité d'Israël à devenir un leader mondial dans les domaines de l'innovation et des solutions de transport présentant des alternatives au pétrole».

Selon Boaz Mamo, directeur d’EcoMotion, «L'accélérateur est conçu pour tenter de pallier l'absence d'infrastructures d'appui à la réalisation d’idées innovantes dans le domaine du transport intelligent, et constitue un prolongement direct des activités de la communauté. Nous sommes couramment témoin de l’écart existant entre une idée brillante et la capacité de la traduire en un produit ou un service commercialisable. Le manque d’infrastructure de soutien à l’innovation, de compréhension profonde des besoins du marché et de facilité d’accès aux sources de financement nuit gravement à la capacité d’optimiser et de mettre en œuvre les initiatives innovantes. Je n’ai aucun doute que la mise en place de cette infrastructure, qui desservira environ 10 entrepreneurs par an plus plusieurs dizaines de projets dans un cadre virtuel, était  indispensable, et nous aidera à réaliser et à renforcer les idées, tout en attirant de nouveaux entrepreneurs dans le domaine ».

Le programme est destiné aux entrepreneurs dont le projet présente un potentiel d’influence globale, et qui n’ont pas encore de sources de financement, ou n’ont pas encore recruté plus d’un demi million de shekels. L’idée de base doit également présenter un potentiel concret de financement futur. De plus au moins un des initiateurs du projet doit s’engager à y consacrer la majorité de son temps. 

j'aime: