Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Relance du partenariat entre l’Université de Tel-Aviv et Sorbonne-Université

Une délégation de quatre enseignants-chercheurs de Sorbonne-Université s'est rendue à l'Université de Tel-Aviv, le mardi 26 mars, dans le cadre d'une collaboration déjà ancienne, pour relancer les coopérations et échanges dans le domaine des Lettres entre les deux institutions. Elle y a été reçue par le Prof. Raanan Rein, Vice-Président de l'université, le Prof. Eyal Zisser, vice-recteur et ancien Doyen de la faculté des Lettres, et l’actuel doyen de la Faculté, le Prof. Leo Corry, accompagnés des Prof. Ruth Amossy, instigatrice de cette visite, et Nadine Kuperty-Tsur, directrice du programme de Culture française - et y a participé à une fructueuse journée d'étude dans le domaine de l'argumentation et l'analyse du discours.

Sorbonne 2019 03 26Les délégués de Sorbonne-Université – plus exactement de l’ancien Paris-4 Sorbonne, désormais Faculté des Lettres de Sorbonne-Université après la fusion avec l’Université Pierre et Marie Curie, Paris-6 –, comprenaient le Prof. Pierre Demeulenaere, Vice-doyen sortant des relations internationales, le Prof. Pascal Aquien du Département d’Anglais, Vice-Doyen à la recherche, et les Prof. Delphine Denis, et Dominique Maingueneau, du Département de langue française.

Sorbonne-Université et l'Université de Tel-Aviv entretiennent depuis ces dix dernières années une collaboration étroite dans le domaine des Lettres, qui avait compris une série de colloques multidisciplinaires initiés par l’ex-président de la Sorbonne, le Prof. Jean-Robert Pitte, qui se sont tenus alternativement à Paris et à Tel-Aviv ; et un séminaire de Master à l’UTA animé par des professeurs de la Sorbonne sur des sujets divers, qui a succédé aux colloques sous la présidence du Prof. Georges Molinié – ceci sans compter divers échanges individuels entre chercheurs.

Une collaboration étroite

En juin dernier, une journée d’étude sur « L’appel à la pitié » s'est déroulée à la Sorbonne, célébrant le 10e anniversaire de la revue Argumentation et analyse du discours, fruit d’une étroite collaboration entre des chercheurs israéliens et français dont le Prof. Dominique Maingueneau de Sorbonne-Université.

Aujourd’hui, les deux institutions ont exprimé le souhait de renouveler et élargir ces collaborations, que ce soit au niveau des échanges d’étudiants, des projets de recherche conjoints, ou des colloques et journées d’étude. Le Prof. Rein a suggéré par ailleurs d’organiser des ateliers doctoraux qui pourraient lancer ou consolider des recherches communes.

Colloque SorbonneDans le cadre de cette visite, les invités ont pu rencontrer leurs homologues – en sociologie, études américaines et culture française, et participer à une journée d’étude organisée par Ruth Amossy, coordinatrice du groupe ADARR (analyse du discours, argumentation, rhétorique) au sein de l’Institut Porter de Sémiotique et de Poétique, un groupe de recherche qui travaille en collaboration avec l’Université de Bar-Ilan. La journée a été inaugurée par des allocutions de bienvenue dont celle du Dr. Orly Lubin, directrice de l’institut Porter et de Mme Barbara Wolffer, Conseillère de Coopération et d’action culturelle, Directrice de l’Institut français de Tel-Aviv.

La rencontre était destinée à confronter des approches favorisant le croisement des disciplines qui traitent du discours, en l’occurrence celles qui relèvent des sciences du langage comme l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique, la philologie, et d’autres disciplines des sciences humaines comme l’histoire ou la sociologie. Chacun des participants a présenté ses méthodes de travail en s’interrogeant sur la fertilité d’une approche multidisciplinaire, certains d’entre eux illustrant leur propos à l’aide d’exemples tirés du discours politique, de la presse et de la littérature. Les échanges ont été très fructueux et la journée s’est terminée par un pot convivial où les membres de ADARR ont pu lier plus ample connaissance avec leurs collègues de la Sorbonne. Ceux-ci (parmi lesquels deux découvraient le pays) ont fait part de leur joie d’être en Israël et de contribuer au renouvellement des relations avec l’Université de Tel-Aviv.

 

Sur la photo du haut: les Prof. Pierre Demeulenaere, Pascal Aquien, Delphine Denis, et Dominique Maingueneau de Sorbonne-Université, en compagnie des membres du groupe ADARR et de l'Ambassadrice de France, Hélène Le Gal.

 

j'aime: