Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L’ancien chef d'état-major de Tsahal Benny Gantz présente une bourse à un étudiant éthiopien de l’Université de Tel-Aviv

L’ancien chef d’état-major d’Israël le Lt. Gen. de réserve Benny Gantz, diplômé et ami de l’Université de Tel-Aviv,  a décerné une bourse d’aide à Wortoo Matuko, étudiant de troisième année du Département  d’Ingénierie et Gestion industrielle de la Faculté de d'Ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, en présence du président de l’Université, le Prof. Joseph Klafter.

Gantz scholarship 580 1Né à Gondar, Wortoo, 27 ans, a immigré d'Ethiopie en Israël à l'âge de trois ans, s’installant avec ses douze frères et sœurs à Ramla. Son père est à la retraite et sa mère travaille comme aide familiale pour personnes âgées. Wortoo fait lui-même du bénévolat auprès de jeunes des quartiers défavorisés à Ramla dans le cadre des programmes d'action sociale de l’UTA et de l'association ELEM pour les jeunes en détresse. Après ses études, il espère pouvoir combiner son travail professionnel avec une activité sociale en faveur des jeunes de la périphérie israélienne.

«Cette bourse m'aidera dans mes études et va me donner un peu d'air pour respirer » a-t-il déclaré. « Elle me fortifie aussi mentalement, car elle montre le désir d’investir dans la jeune génération. Les personnes comme Benny Gantz, qui sont prêtes à aider quelqu'un sans le connaître, sont pour moi un modèle et j'espère qu'un jour, comme Benny, je pourrais avoir l'occasion d'aider à mon tour un autre étudiant ».

Wortoo a ajouté que l’attribution de la bourse de la part de Benny Gantz a été significative et symbolique car celui-ci a servi comme commandant des forces responsables de l'Opération Salomon en 1991, qui avait amené des milliers de Juifs éthiopiens en Israël, dont lui-même et sa famille.

Wortoo Matuko avait également reçu en mai dernier une bourse de l’Association des Amis français de l’Université de Tel-Aviv.

Sur la photo : Wortoo Matuko, étudiant du Département  d’Ingénierie et Gestion industrielle avec le lieutenant-général (rés.) Benny Gantz Crédit: Michal Roche-Ben Ami

j'aime:

Grand Gala de l'Université de Tel-Aviv à l'Hôtel de ville de Paris

L'université de Tel-Aviv et ses Amis français se sont rassemblés lors d'une grande soirée de gala et d'hommage dans les salons de l'Hôtel de Ville de Paris, lundi 2 novembre 2015, pour récompenser les initiatives de la coopération entre la France et Israël, en la présence d'Anne Hidalgo, Maire de Paris, Patrick Klugman, adjoint à la Mairie, François Heilbronn, Président des Amis français de l'Université de Tel-Aviv, Aliza Bin-Nun, Ambassadrice d'Israël en France, ainsi que du Président de l'Université de Tel-Aviv, le Prof. Joseph Klafter, des membres du Comité d'Honneur des Amis français de l'UTA et de plusieurs centaines de personnes, parmi lesquelles de nombreuses personnalités politiques et du monde des affaires. Au cours de la soirée, Anne Hidalgo s'est vue décerner la médaille du Président, et Maurice Lévy, PDG de Publicis, celui de Docteur Honoris Causa de l'Université de Tel-Aviv.

diner23Rappelant que le 2 novembre 2015 marque le 98e anniversaire de la déclaration Balfour, répondant à l’aspiration légitime du peuple juif à l’autodétermination, François Heilbronn a remercié Anne Hidalgo pour le chaleureux accueil qu'elle a réservé à cette occasion dans la "maison commune des Parisiens" au centre d’éducation et de recherche le plus grand, le plus multidisciplinaire et le plus innovateur d'Israël, l’université de Tel-Aviv "Université de savoir, de liberté, de tolérance, ouverte sur le monde et sur la France ".

Il a salué au passage les autres invités de marque présents, parmi les quels on peut citer Jean-Claude Trichet, ancien Président de la Banque Centrale Européenne et ancien Gouverneur de la Banque de France, Dominique Perben, ancien Garde des Sceaux, François Baroin, sénateur de l’Aube et ancien ministre de l’intérieur et des finances, Christian Poncelet, ancien ministre et ancien Président du Sénat, et Antoine Compagnon, Professeur au Collège de France et à Columbia, tous membres du Comité d'Honneur des Amis français de l'Université.

"L'Université de Tel-Aviv est au cœur de l'innovation scientifique et technologique israélienne" et elle "promeut les valeurs françaises et universelles de démocratie, liberté égalité et droits de l'Homme", a à son tour déclaré le Prof. Klafter, rappelant qu'y siège depuis un an le premier expert technique international du gouvernement français dans le monde chargé des partenariats technologiques bilatéraux, Anne Baer, présente lors de la soirée. Evoquant les nombreux exemples de collaboration réussie entre les divers partenaires français et l'Université, dont la signature en avril dernier d'un accord entre la SNCF et l'accélérateur de startup de l'UTA, il a remercié les Amis français pour les multiples projets financés par eux, comme les bourses pour étudiants éthiopiens, pour les étudiants réservistes dans l'armée, la lutte contre le cancer, les recherches en psychologie, l'aide à l'Ecole dentaire, au département de théâtre et d'architecture et bien sûr au nouveau programme de culture française qui vient d'ouvrir ses portes.

diner8Anne Hidalgo, qui a visité le campus de l'université de Tel-Aviv en compagnie du Conseil de Paris lors de son voyage en Israël au mois de mai 2015, s'est vu décerner la Médaille du Président par le Prof. Joseph Klafter, en reconnaissance de son action déterminante pour le développement des relations entre la France et Israël et des échanges universitaires et scientifiques entre les universités parisiennes et israéliennes, au premier rang desquelles l'université de Tel-Aviv, sa lutte constante contre l'antisémitisme et le racisme et sa chaleureuse amitié envers l'Etat d'Israël et le peuple juif.

La maire de Paris a à son tour souligné son amour pour Israël et pour Tel-Aviv, relevant que les deux villes ont "des richesses comparables, chargée d'histoire et tournées vers l'avenir", ainsi que son admiration pour l'Université de Tel-Aviv et son interdisciplinarité. C'est à son initiative que vient d'être signé l'accord de partenariat entre la prestigieuse l'Ecole supérieure de Physique et Chimie industrielles de la Ville de Paris et l'université de Tel-Aviv, qui permettra des échanges d'étudiants et de chercheurs.

diner14Maurice Lévy, Président du directoire du Groupe Publicis, c'est vu décerner le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université de Tel-Aviv, prestigieuse distinction universitaire qui vient saluer son engagement dans la lutte contre l'antisémitisme, en faveur de la tolérance, son soutien pour Israël, son rôle dans les initiatives de paix et de coopération économique entre Israéliens et Palestiniens et son action pour l'amitié franco-israélienne. "Dans l’histoire du peuple juif, il existe un terme essentiel pour définir de tels modèles: Tsadik. Maurice Lévy […] est l'un de ces hommes" a déclaré François Heilbronn. Rappelant les 50 années d'activité et de militantisme du publiciste, il l'a défini comme "un homme de mots, un homme de paroles", mais aussi "un homme d'actes". "Vous avez su trouver les mots pour défendre la tolérance, la paix, l’amour d’Israël et le dialogue. Vous avez agi. Vous agissez toujours. Pour ce rôle essentiel, nous sommes fiers, nous les amis français de l’université de Tel-Aviv, que notre université de cœur ait choisi de vous remettre ce soir, ce titre prestigieux et tant mérité de Docteur Honoris Causa de l’université de Tel-Aviv".

Enfin, le Prof. Moshé Zviran, doyen de l'Ecole de Gestion de l'UTA, qui a obtenu les 5 étoiles du classement Eduniversal la mettant dans la même catégorie que Yale et Havard a évoqué la dynamique de l'innovation et de l'entreprenariat dans la société israélienne et du rôle déterminant qu'y joue son système universitaire.

 

diner26

j'aime:

5e Conférence internationale Transtech à l'Université de Tel-Aviv

La 5e conférence TransTech dans les domaines du Transfert de Technologie, des Technologies Financières et des Technologies vertes s'est tenue à l'Ecole de Gestion de l'Université de Tel-Aviv le 27 Octobre 2015 sous l'égide de la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France (CCIIF) présidée par le Prof. Daniel Rouach, professeur à l’ESCP Europe, et de l'Ambassade de France en Israël, dans le but de promouvoir la coopération technologique, entrepreneuriale et digitale entre Israël, la France et l'Union européenne.

TranstechCleanTechTranstechgreentechTranstechsmart transportElle a réuni 175 participants, chefs d'entreprises français et israéliens, universitaires et fondateurs de start-ups, autour de 51 conférenciers. L'invitée d'honneur était le Dr. Nadine Baudot-Trajtenberg, gouverneur adjoint de la Banque d'Israël. L'ambassade de France était représentée par François Matraire, conseiller commercial et directeur de Business France-Israël, le directeur du Service économique, Pierre Grandjouan, son directeur adjoint, Lionel Corre, et Anne Baer, experte en charge de l'innovation et des partenariats stratégiques France-Israël auprès du ministère français des Affaires étrangères, basée à l'Université de Tel-Aviv.

Ont également participé aux travaux de la Conférence Gil Shaki, directeur chargé de l'Energie et des Cleantech au Bureau du Scientifique en chef auprès du Ministère israélien de l'Economie, et Michel Hivert, CEO de MATIMOP, l'agence nationale israélienne pour la R&D dans le même cadre.

bambergerLa session plénière a été enrichie de l'intervention du Prof. Peter Bamberger, vice-doyen pour la R&De de l'Ecole de Gestion de l'UTA, qui a présenté la situation économique d'Israël et ses propres travaux de recherche sur le processus de créativité au sein des équipes de développement. Selon lui, les facteurs clé de l’innovation sont "le capital humain et le contexte de travail en équipe qui favorise l’apprentissage et les synergies".

Par la suite, les participants ont pu suivre l'une des en trois “voies” qui composaient la Conférence, Transtech, Fintech et Cleantech, elles-mêmes subdivisées en plusieurs sessions.

La partie Transtech était réservée au processus de transfert de technologie, du laboratoire universitaire au monde des affaires. Y ont participé, entre autre Shlomo Nimrodi, CEO de Ramot, la société de transfert de technologie de l'UTA, Benjamin Soffer, CEO de T3, société de transfert de technologie du Technion, et le Dr. Raz Tar, CEO de Hadasit, filiale de l'Hopital Hadassa chargée de la mise en place des essais précliniques. La partie légale du transfert de technologie a été introduite par KGA, cabinet français d'avocats spécialisé en droit des affaires présent en Israël depuis plus de 50 ans, représenté par François Ponthieu et François Klein. Une partie des interventions ont été consacrées aux conditions d'une coopération entrepreneuriale dans le domaine technologique et à des exemples de partenariats réussis

Transtech rouachLes sessions Cleantech étaient axées sur les innovations techniques et technologiques développées en Israël en matière de production d’énergie, notamment d'énergies alternatives au pétrole, et dans le domaine des transports "intelligents". Y ont participé, entre autre, Avi Feldman, CEO de Capital Nature société d’investissement, spécialisée dans le financement d’entreprises naissantes et de la recherche universitaire dans le domaine de l’énergie verte en Israël, et Boaz Mamo, fondateur et CEO d'EcoMotion, co-entreprise de l’Institut de l’Innovation d’Israël et du Bureau du Premier ministre, qui a signé en avril dernier un accord de partenariat avec la SNCF.

Enfin, la session Fintech, introduite par Amos Ron, président de Webit-Card et président du Conseil d'administration de la CCIIF, portait sur le financement participatif, le crowdfunding, nouvelle méthode de financement qui échappe à l’emprise des banques en permettant à des particuliers d’investir dans des projets de petite ou moyenne envergure. Y ont participé des startups israéliennes et françaises spécialisées dans le crowdfunding (SEEDIL, Crowdmii, IAngels)

La journée s'est terminée sur un passionnant “Start-up Showcase”, au cours duquel une dizaine de start-ups françaises et israéliennes ont présenté leurs inventions en 5 minutes chacune, tentant de convaincre un jury composé de Ron Waldman, CCIIFBoard, Raphael Nejman CEO de Terralab, Patricia Lahy-Engel, directrice du HIVE, accélérateur de start-ups de Gvahim entrepreneurial, Philippe Roitman, CEO de BlueTech et Yossi Dan, cofondateur et CEO de Challengy.

j'aime:

8e Forum indo-israélien sous l'égide de l'Université de Tel-Aviv

Le 8e Forum de coopération économique et universitaire indo-israélien se déroule à Tel-Aviv du 24 au 26 octobre 2015, sous le parrainage de l'Université de Tel-Aviv, de la Confédération des Industries indiennes et de l'Institut Ananta Aspen, avec la participation de dirigeants du domaine de l'économie et des affaires de l'Inde et des personnalités dominante du monde de l'industrie et de la finance en Israël.

india-israel580La rencontre, qui a lieu pour la huitième année, prend place environ deux semaines après la visite historique en Israël du président de l'Inde, Pranab Mukherjee. Les membres du Forum seront reçus par le président de l'Etat Reuven Rivlin.

Les débats porteront sur la coopération entre Israël et l'Inde, avec l'accent sur le développement technologique, la coopération universitaire et commerciale, l'Internet des objets, et les questions de sécurité nationale.

Parmi les participants israéliens au Forum: le Dr. Giora Yaron, Président du Conseil d'administration de l'Université de Tel-Aviv et Président d'Itamar, Aharon Fogel, Président du conseil d'administration de la compagnie Zim, Yair Seroussi, Président de la Banque Hapoalim, Israël Makov, Président de Sun Pharma, le Prof. Isaac Ben-Israel, directeur du Centre Blavatnik de recherche multidisciplinaire de Cyber- études de l'Université de Tel-Aviv et Président de l'Agence spatiale d'Israël, Yuval Cohen, PDG de Fotissimo Capital, Aaron Mankowski, PDG de Pitango Venture Capital, Avshalom Felber, PDG du Groupe IDE, Daniel Carmon, ambassadeur d'Israël en Inde, Rafi Maor, Président de Israel Aircraft Industries, Shlomo Markel, vice-président de Broadcom mondial et Ofir Shoham, chef de la recherche et du développement des armes et de l'infrastructure technologique au Ministère de la Défense.

Parmi les participants indiens: l'ambassadeur d'Inde en Israël, Jaideep Sarkar, Jamshyd Godrej du Groupe Godrej Industries, l'industriel Tarun Das, Docteur honoris causa de l'Université de Tel-Aviv en 2011, ainsi que de hauts représentants des compagnies Tata, Reliance, Manipal, Murugappa, Shakti, Force Motors, Bharat Forge Company et autres.

Le Président de l'Université de Tel- Aviv, le Prof. Joseph Klafter, a déclaré que l'UTA est à la tête de l'établissement des relations universitaires, technologiques et commerciales avec l'Inde, et s'est félicité de la récente visite officielle du Président de l'Inde en Israël, ainsi que de l'intention du gouvernement de renforcer ses liens avec le sous-continent indien.

Le septième Forum indo-israélien s'était déroulé à New-Delhi en décembre 2014.

j'aime:

L'Ecole de Gestion de l'Université de Tel-Aviv parmi les meilleures du monde

La Faculté de Gestion de l'Université de Tel-Aviv, la Recanati Business School vient d'obtenir, pour la deuxième année, le score le plus élevé du classement Eduniversal des meilleures écoles de gestion dans le monde, les 5 étoiles, qui la classe dans la même catégorie que les Ecoles de business de Harvard et de Yale.

recanatiLe classement, publié la semaine dernière, la place au premier rang pour la région Euro-Asie, et parmi les 30 meilleures écoles de gestion du monde, au même titre que celles d'Havard, de Yale, du MIT, la London Business School, l'INSEAD et celle de Copenhague.

Les autres institutions israéliennes à avoir également obtenu cette année une note élevée dans le classement sont l'Ecole de Gestion de l'Université hébraïque de Jérusalem (4 étoiles), l'Ecole d'administration des Affaires de l'Université Ben Gourion de Beersheba (3 étoiles), L'Ecole de Gestion de l'Université de Haïfa (3 étoiles), celle de l'Université de Bar-Ilan (3 étoiles). L'Université ouverte d'Israël a obtenu deux étoiles. Les universités israéliennes ont été définies comme "d'excellentes écoles de gestion à l'influence internationale ", dépassant ainsi plus de la moitié de celles des États-Unis.

Eduniversal, est la branche du cabinet de conseil français SMBG spécialisé dans l'enseignement supérieur, chargée du classement des universités. L'enquête est la plus complète qui existe dans ce domaine, englobe 1000 écoles de commerce de 154 pays et est divisée en 9 zones géographiques à travers le monde. Son but est d'offrir aux étudiants un reflet de la dimension internationale de toutes les écoles de gestion du monde, afin de leur faciliter le choix de l'institution dans laquelle ils souhaitent étudier.

Le classement est effectué par un comité de scientifiques à l'échelle internationale, composé de 12 membres: neuf par région (Afrique, Asie centrale, Europe de l'Est, Eurasie, Moyen-Orient, Extrême-Orient, Amérique latine, Amérique du Nord, l'Océanie et Europe occidentale) et 2 membres d'Eduniversal.

Le poids de chaque pays dans le classement est également déterminé par des critères quantitatifs : dépenses par habitant pour l'éducation, PIB, taille de la population et nombre d'étudiants dans l'enseignement supérieur.

Le classement par étoiles doit refléter le niveau de la réputation internationale de l'École. Il est basé sur deux paramètres: une étude de la Commission internationale des scientifiques, et les avis des pairs, soit 1000 doyens ou directeurs des Ecoles de gestion.

j'aime: