Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Une sculpture d'extérieur en hommage au premier Président de la République tchèque sur le campus de l'Université de Tel-Aviv

L'Université de Tel-Aviv s'est jointe aux 11 villes du monde ayant pris l'initiative de commémorer l'héritage spirituel du premier Président de la République tchèque, Václav Havel, en inaugurant une sculpture d'extérieur à son nom sur le campus.

Sculpturepresidenttcheque1La sculpture, fruit de l'artiste tchèque Bořek Šípek, et intitulée :"Le siège de Václav Havel" se compose de deux chaises de jardin en métal reliées par une table en bois circulaire entourant un arbre situé au centre du campus, sur la pelouse face à la bibliothèque centrale. L'œuvre exprime les valeurs chères au cœur de l'ancien président: la liberté d'expression et le dialogue démocratique.

Elle a été inaugurée lors d'une cérémonie officielle en présence du Président de l'Université, le Prof. Joseph Klafter, du ministre de la Culture de la République tchèque, Daniel Herman et d'autres représentants des relations entre les deux pays, à l'occasion du 25e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et la République tchèque.

Promouvoir le dialogue, la discussion et la liberté d'expression

Le Prof. Klafter a souligné la longue et courageuse amitié entre les peuples tchèque et israélien: "La république tchèque est l'un des plus proches amis d'Israël en Europe" a-t-il déclaré, et nous sommes fiers de nous joindre aux 11 villes à travers le monde à avoir rendu hommage à son premier président".

Le Ministre de la Culture de la République tchèque, Daniel Herman, a déclaré pour sa part que Václav Havel avait un profond respect pour les personnes instruites et aimait rencontrer les gens. Il a relevé que "l'œuvre est conçue comme un lieu ouvert dans un espace public où les individus se rencontrent et échangent leurs vues, pour promouvoir le dialogue, la discussion et la liberté d'expression, comme le souhaitait Václav Havel.

Sculpturepresidenttcheque2Václav Havel fut l'artisan de la "Révolution de velours" qui mit un terme au régime communiste en Tchécoslovaquie en 1989 et le premier président de la Tchécoslovaquie post-communiste (1989-1992) puis de laRépublique tchèque (1993-2003). Il est décédé en décembre 2011 à l'âge de 75 ans.

Des sculptures similaires ont été exposées dans 11 villes du monde, plusieurs d'entre elles sur des campus universitaires, comme l'Université d'Oxford au Royaume-Uni, l'Université Georgetown à Washington, l'Université internationale de Venise en Italie et l'Université de Bohême sud. Parmi les autres villes ayant participé au projet en mémoire du président, on peut citer Dublin, Barcelone, Prague et Bruxelles.

Sur la photo, de droite à gauche: le Prof. Joseph Klafter et le ministre de la Culture de la République tchèque, Daniel Herman, assis sur les sièges de la sculpture, et l'artiste Bořek Šípek (debout au second plan).

Crédit: Michal Roche Ben-Ami 

j'aime:

Création d’une Association d’anciens étudiants de l’Université de Tel-Aviv…en Chine !

Des étudiants chinois ayant suivi un programme spécifique de formation de cadres gouvernementaux de l'Université de Tel-Aviv ont fondé une organisation d’anciens étudiants de l’UTA dans la ville de Nanjing, en Chine. C’est la première fois qu’une association d’anciens diplômés de l’Université est créée en dehors d’Israël et de l’Amérique du Nord.

AssocAlumniChineEn 2012, l'Université de Tel-Aviv avait lancé un premier programme spécifique de formation pour les responsables gouvernementaux, hommes d'affaires et entrepreneurs de Nanjing, troisième ville de Chine. Ce programme de 10 jours, qui mettait l’accent sur l'innovation, l'entrepreneuriat et la commercialisation des connaissances, était dispensé par Lahav, la branche de la Faculté de gestion de l'Université responsable des études supérieures courtes pour les cadres.

Depuis ce programme a été étendu à d'autres villes de Chine, Beijing, Shanghai, Hangzhou et Chengdu, qui ont envoyé des cadres supérieurs du domaine des affaires pour suivre le programme. Au total, près d’un millier de Chinois ont reçu le diplôme du programme à ce jour. Suite à cette collaboration fructueuse, les diplômés du programme ont décidé d’établir à Nanjing un club d'Alumni, qui deviendra  dans l’avenir une organisation nationale d’anciens élèves ayant pour but de réunir tous les étudiants chinois ayant suivi le programme de l'Université de Tel-Aviv.

Le Club d’Alumni fournira à ses membres une opportunité exceptionnelle de suivre le monde de l'entrepreneuriat, de la technologie et des affaires en Israël, et constituera un terrain fertile pour la coopération avec les laboratoires de l’université dans les domaines de la recherche, du développement de startups et de la collaboration avec les entrepreneurs, les investisseurs et les entreprises en Israël.

Lors de l'événement de lancement qui a eu lieu cette semaine en Chine, le Prof. Klafter a déclaré qu’il s’agissait d’un événement historique pour l'Université de Tel-Aviv : «  Nous voyons dans ces chefs d'entreprise un groupe unique et exclusif ‘d’ambassadeurs’ qui relieront la Chine à Israël en général, et à l'Université de Tel-Aviv en particulier. Nous sommes dès aujourd'hui témoins de partenariats réussis entre des entreprises israéliennes et des diplômés du programme. L’une des startups présentées pour la première fois lors de la cérémonie se consacre à la création d'une base de données exhaustive qui comprendra 5000 entreprises israéliennes. Nous attendons d’autres coopérations fructueuses de ce type ».

Le président de l'Université de Tel-Aviv, le Prof. Joseph Klafter et M. Yan Lugen, diplômé du programme en 2014, directeur de la société immobilière Lekyuen Group, et collectionneur d'art, seront les deux présidents d'honneur de l’Association.

La cérémonie de lancement du club a eu lieu dans le bureau du gouverneur de la ville de Nanjing, avec la participation de hauts représentants de la province dans les domaines de l'éducation, de la science et de l'innovation. Lors de la cordiale réunion, le vice-gouverneur de la ville, Cao Weixing, a félicité le président de l’UTA pour le rôle de leader de celle-ci dans l’activité universitaire en Chine.

 

Sur la photo: le Prof. Joseph Klafter, Président de l’Université de Tel-Aviv, et le vice-gouverneur de Nanjing, Cao Weixing, lors de la cérémonie de lancement de l’association.

j'aime:

L'Université de Tel-Aviv et l'Université de Pékin signent un accord pour la création d'un centre de recherche sur la sécurité alimentaire en Chine

L'Université de Tel-Aviv et l'Université de Pékin à Beijing ont signé hier un protocole d'entente pour la création d'un institut commun de recherche sur la sécurité alimentaire dans la ville de Weifang, dans la province du Shandong en Chine.Le Centre sera dédié à la création d'espèces végétales possédant des propriétés nutritionnelles améliorées et sera construit sur le modèle du Centre Manna pour la recherche sur les végétaux et la sécurité alimentaire de l'Université de Tel-Aviv.

CentreAgricoleTelAvivBeijinAux termes de l'accord, la municipalité de Weifang sera responsable de la création du campus de l'institut, dont le coût s'élève à plusieurs dizaines de millions de dollars, et qui comprendra des laboratoires de recherche et des zones agricoles. Les chercheurs et les étudiants des universités de Tel-Aviv et de Pékin mèneront également des recherches en commun au Centre Manna pour la recherche sur les végétaux et la sécurité alimentaire de l'UTA, qui servira de modèle pour la création du nouvel institut chinois.

Selon le Prof. Daniel Chamovitz, doyen de la Faculté des Sciences de la vie de l'Université de Tel Aviv, les recherche menées à l'Institut se concentreront sur la création d'espèces végétales possédant des propriétés nutritionnelles améliorées, au profit à la fois de l'agriculture chinoise et du marché mondial, et utiliseront toutes les ressources de la biologie moderne pour résoudre les problèmes de l'agriculture contemporaine, tels que le réchauffement climatique ou l'insuffisance de la production mondiale.

La ville de Weifang possède une population de 9,5 millions d'habitants. Elle est située au centre de la province du Shandong, à l'est de la Chine, l'une des plus peuplées du pays (près de 100 millions d'habitants), et est considérée comme la Silicon Valley de la Chine pour tout ce concerne l'agriculture de pointe. Plusieurs entreprises de la région ont déjà intégré des technologies israéliennes.

Le Prof. Joseph Klafter, Président de l'Université de Tel-Aviv a relevé que l'Université de Pékin est considérée comme l'une des meilleures universités de Chine, et que la coopération scientifique avec elle est un hommage pour l'Université de Tel-Aviv et l'Etat d'Israël. Il a déclaré que "la création de ce nouvel institut approfondira les relations universitaires entre Israël et la Chine ainsi que la recherche dans le domaine de la sécurité alimentaire".

 

Sur la photo, de droite à gauche: M. Daniel Chamovitz, doyen de la Faculté des Sciences de la vie de l'UTA, le Dr Guiying Wang, maire adjoint de Weifang, Zhiyun Ouyang, directrice de l'Ecole d'Agriculture de pointe de l'Université de Pékin

j'aime:

L’Université de Tel-Aviv renouvelle son image de marque

Après 60 années de réussite dans l’enseignement supérieur, l'Université de Tel-Aviv a décidé « d’affiner » son image de marque en plaçant la recherche au cœur de son identité autour du slogan : « A la poursuite de l'inconnu », qui symbolise le désir constant d'explorer de nouvelles découvertes.

TaunouveaulogoLe processus de re-branding, entrepris à l'initiative du Prof. Joseph Klafter, président de l'UTA, et qui a été réalisé par le graphiste Uri Nave et la conceptrice-rédactrice Tal Berkovich, sous la responsabilité d’Atara Miller, conseillère en communication, a duré plus d'un an et demi. Il s’est basé sur une étude stratégique approfondie menée auprès de différents publics, qui a révélé l’enracinement profond du désir de découverte et de recherche commun au personnel universitaire de l'UTA, en quête constante de nouvelles idées, mais aussi au grand public qui vient en masse aux événements qu'elle organise, à ses anciens étudiants, confrontés aux défis d’un monde changeant, et aux donateurs dont on peut comparer les contributions pour la recherche aux investissements dans une start-up à risque.

Interdisciplinarité et "tel-avivisme"

Les groupes de discussion et les entrevues avec les étudiants présents et futurs ont révélé leur capacité à s’adapter à un environnement d'apprentissage difficile, et le fait qu'ils comprennent parfaitement la différence entre la formation fournie par une institution de recherche qui leur permettra de faire face à «l'inconnu», aux changements et aux défis qu'ils rencontreront au cours de leur vie, et des études axées uniquement sur une étroite préparation à la carrière.

Le slogan «A la poursuite de l’inconnu» (en anglais - «Pursuing the Unknown") reflète de plus deux autres valeurs fondamentales de la vision de l’UTA: l'interdisciplinarité qui permet d’éclairer les recherches sous différents angles, et le "tel-avivisme", cet esprit de liberté et de libéralisme qui autorise l’exploration de toutes les idées sans restrictions ni entrave.

"Un récit en trois temps"

Le nouveau logo représente un "récit en trois temps": il part, comme la recherche, d'une idée abstraite, se développe et devient plus clair, et enfin se termine en un cercle parfait au centre duquel on retrouve l'actuel logo de l'UTA. En effet, l'université a souhaité maintenir la présence de son ancien logo à l'intérieur du nouveau, par respect pour le patrimoine qui l'a menée là où elle se trouve aujourd'hui.

Le nouveau symbole graphique laissera la place à l'expression de la spécificité des diverses facultés: les deux premiers cercles seront consacrés à la formulation des caractéristiques particulières de chacune, le troisième contenant le symbole de l'UTA elle-même, afin de préserver son unité et son identité claire.

L'université commencera dès les prochaines semaines à relier l'ensemble de ses activités à sa nouvelle image de marque, notamment sur son site Web, les réseaux sociaux et au cours des divers événements qu'elle organise, y compris le Conseil des gouverneurs, ses conférences destinées au grand public et les festivités à l'occasion de son 60e anniversaire.

La nouvelle image de marque de l'université sera présentée pour la première fois lors de la prochaine journée portes ouvertes, le 5 février 2016.

j'aime:

L’ancien chef d'état-major de Tsahal Benny Gantz présente une bourse à un étudiant éthiopien de l’Université de Tel-Aviv

L’ancien chef d’état-major d’Israël le Lt. Gen. de réserve Benny Gantz, diplômé et ami de l’Université de Tel-Aviv,  a décerné une bourse d’aide à Wortoo Matuko, étudiant de troisième année du Département  d’Ingénierie et Gestion industrielle de la Faculté de d'Ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, en présence du président de l’Université, le Prof. Joseph Klafter.

Gantz scholarship 580 1Né à Gondar, Wortoo, 27 ans, a immigré d'Ethiopie en Israël à l'âge de trois ans, s’installant avec ses douze frères et sœurs à Ramla. Son père est à la retraite et sa mère travaille comme aide familiale pour personnes âgées. Wortoo fait lui-même du bénévolat auprès de jeunes des quartiers défavorisés à Ramla dans le cadre des programmes d'action sociale de l’UTA et de l'association ELEM pour les jeunes en détresse. Après ses études, il espère pouvoir combiner son travail professionnel avec une activité sociale en faveur des jeunes de la périphérie israélienne.

«Cette bourse m'aidera dans mes études et va me donner un peu d'air pour respirer » a-t-il déclaré. « Elle me fortifie aussi mentalement, car elle montre le désir d’investir dans la jeune génération. Les personnes comme Benny Gantz, qui sont prêtes à aider quelqu'un sans le connaître, sont pour moi un modèle et j'espère qu'un jour, comme Benny, je pourrais avoir l'occasion d'aider à mon tour un autre étudiant ».

Wortoo a ajouté que l’attribution de la bourse de la part de Benny Gantz a été significative et symbolique car celui-ci a servi comme commandant des forces responsables de l'Opération Salomon en 1991, qui avait amené des milliers de Juifs éthiopiens en Israël, dont lui-même et sa famille.

Wortoo Matuko avait également reçu en mai dernier une bourse de l’Association des Amis français de l’Université de Tel-Aviv.

Sur la photo : Wortoo Matuko, étudiant du Département  d’Ingénierie et Gestion industrielle avec le lieutenant-général (rés.) Benny Gantz Crédit: Michal Roche-Ben Ami

j'aime: