Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L'Université de Tel Aviv dans le top 20 mondial des universités pour son nombre de diplômés recrutés par Google

L'Université de Tel-Aviv est classée à la 20e place des université dans le monde pour le nombre de diplômés recrutés pour travailler à Google, d'après une enquête du site web d'information technologique américain Business Insider.

GoogleL'UTA est la seule université non anglophone qui apparaît dans ce classement, au premier rang duquel se trouvent l'Université de Stanford, avec 2275 diplômés travaillant à Google, suivi de Berkeley (2 032), et l'Université Carnegie Mellon (1 180). Hors USA sont classées les deux grandes universités britanniques, Cambridge et Oxford. L'Université de Tel-Aviv vient en troisième position des universités ne se trouvant pas aux Etats-Unis, avec 288 diplômés employés par Google.

Google, qui arrive quotidiennement en tête de liste des lieux de travail les plus convoités du marché international, recherche les diplômés des meilleures universités dans le monde.

Selon Business Insider, plus de 2,3 millions de candidats du monde entier par an soumettent une demande pour obtenir un emploi dans l'entreprise, parmi lesquels la société prend 4 000 nouveaux employés. Google Israël emploie quelque 450 employés, dans ses deux centres de Tel-Aviv de Haïfa.

Une autre bonne raison de venir étudier à l'Université de Tel-Aviv !

Voir le classement:

http://www.businessinsider.com/schools-with-the-most-alumni-at-google-2015-10?utm_source=linkedin-ticker&utm_medium=referral

 

http://siliconwadi.fr/19241/luniversite-de-tel-aviv-1er-vivier-non-anglophone-de-google

Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ sous le titre: "L'Université de Tel-Aviv 1er vivier non anglophone de Google"

j'aime:

Monsieur Emmanuel Macron, Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique sur le campus de l'Université de Tel-Aviv

Le Ministre français de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, après une courte visite sur le campus, a pris la parole lundi 7 septembre à l'Université de Tel-Aviv, en présence du Prof. Jacob Frenkel, président du Conseil des gouverneurs de l'UTA, de l'Ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, et de plus de 300 participants.
Cover

De gauche à droite: le Prof. Moshé Zviran, Doyen de la Faculté de Gestion, Emmanuel Macron, Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, le Prof. Jacob Frenkel, Président du Conseil des Gouverneurs de l'UTA et Patrick Maisonnave, Ambassadeur de France en Israël.

 

macron avec logo 2015-09-07 19.25.08"Nous pouvons faire beaucoup plus ensemble" a déclaré le ministre, à la tête d'une délégation de plus de 100 chefs d'entreprise françaises, de responsables gouvernementaux et de PME et start-up, "Un milliard d'euros d'échanges commerciaux entre les deux pays ne sont pas suffisants. Nous devons développer les partenariats à long terme….La France veut retrouver l'esprit d'entreprenariat qu'elle a perdu. Nous sommes en train de réformer ce pays pour le rendre plus attirant pour les investisseurs et nous avons besoin que les Israéliens viennent en France nous apporter leur état d'esprit et leur énergie qui correspond à la nouvelle stratégie progressiste que nous voulons pour notre pays".

Le ministre a remercié l'Université de Tel-Aviv pour son accueil.

SignqtureL'intervention d'Emmanuel Macron a été précédée d'un Forum Entreprises –France Israël, au cours duquel ont pris la parole Moshé Zviran Doyen de l'Ecole de gestion de l'UTA, qui a mis l'accent sur le rôle de l'Université de Tel-Aviv au centre de la start-up nation et de l'écosystème israélien de l'innovation, Daniel Rouach, Président de la Chambre de commerce Israël-France, Henri Cukierman, Président de la Chambre de commerce France-Israël, Dan Catarivas, Directeur de la Division du Commerce extérieur de l'Association des Industriels d'Israël, Michel Hivert, Directeur général du Centre industriel israélien pour la Recherche et le Développement et Elisha Yanay, Président de l'Association israélienne des industries électroniques et logicielles. Du côté français, ont pris la parole Nicolas Dufourcq, Directeur Général de BPI France, et Muriel Penicaud, PDG de Business France.

Merci à toutes les équipes qui ont permis l'organisation de cet évènement réussi, et en particulier à Anne Baer, experte en charge de l'innovation et des partenariats stratégiques France-Israël pour le ministère français des Affaires étrangères, basée à l'Université de Tel-Aviv.

Amphi

 

Cet article a été publié sur le Blog des Amis de l'Université de Tel-Aviv sur The Times of Israel

 

 

 

j'aime:

L’Université de Tel-Aviv première en Israël selon le classement de Shanghai

Selon une nouvelle publication du classement international de Shanghai des universités dans le monde sorti fin aout, et ne tenant pas compte du critère basé sur le nombre de prix Nobel parmi les chercheurs et les anciens élèves,  l’université de Tel-Aviv se classe à la première place des universités en Israël, devant l’Université hébraïque, l’Institut Weizman et le Technion.

ILoveTAULe classement alternatif, publié une semaine après le célèbre ranking des principales universités mondiales établi chaque année par les chercheurs de l’université Jiao-Tong de Shanghai en Chine, est basé sur les mêmes critères (nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines, articles publiés dans les revues Nature et Science, Articles indexés dans Science citation Index et Arts & Humanities Citation Index, performance académique au regard de l’institution), mais exclut le biais des Prix Nobel qui, selon l’institution auteur du classement, reflètent davantage le travail passé des chercheurs que les réalisations actuelles des universités, et représente 30% du classement classique.

Destiné à l’origine (2003) à comparer les universités chinoises avec les meilleures universités mondiales, le classement de Shanghai a immédiatement connu un important écho mondial. Il est utilisé par les étudiants dans le monde pour le choix de leur future université et possède un impact sur la politique de recherche des pays impliqués, d’où l’importance que lui accorde les universités.  

 

 

Place dans le

nouveau classement

Note rapportée

à la taille

de l’institution

Université de Tel-Aviv

101-150

33.8

Université Hébraïque

101-150

29.7

Institut Weizman

101-150

29.5

Technion

201-300

25.4

 

Voir le classement dans son entier.

j'aime:

Les étudiants de l'Université de Tel-Aviv aident au développement de la société Kodak

La société Kodak international, qui entretient en Israël l'un de ses plus grands centres de R&D en dehors des Etats-Unis, a lancé au cours de l'été un projet intégrant des étudiants de la Faculté de Gestion de l'Université de Tel-Aviv pour apporter des solutions innovantes sur le marché.

kodak580Dans le cadre de ce programme de coopération entre la Division des logiciels et des solutions nouvelles du géant de l'impression numérique et l'Université de Tel-Aviv, des étudiants de MBA de la  Faculté de Gestion  ont réalisé des études de marché destinées à servir aux plans de développement de la société Kodak-Monde  dans les années à venir.

Le programme a été conduit sous la direction d'Eric Yves Mahé, président de la Division des  logiciels et des solutions nouvelles de Kodak International, d'Einav Aharoni-Younas, CEO de Kodak en Israël et diplômée de la Faculté de gestion de l'UTA (comptabilité, 2002), et du Dr. Iris Ginzburg, responsable du programme de MBA de  la Faculté de Gestion spécialisé en gestion de la Technologie, Entrepreneuriat et Innovation.

Kodak entretient en  Israël l'un de ses plus grands centres de développement en dehors des États-Unis et est en train d'approfondir sa pénétration dans le pays. Une grande partie des nouveaux produits de la société basés sur la nanotechnologie sont développés dans le pays.

Pour le Dr. Ginsberg : "la participation à un projet marketing stratégique fondamental d'une société internationale constitue une excellente opportunité pour les étudiants d'exercer leurs capacités analytiques qu'ils ont acquises en intégrant les outils qu'ils ont reçus et les contenus auxquels ils ont été exposés durant  leurs études. La coopération avec  Kodak ajoute un élément important au renforcement du leadership technologique d'Israël ".

"Nous sommes enthousiastes à l'idée d'un partenariat à long terme  avec l'Université de Tel-Aviv" a déclaré Eric-Yves Mahé. "Kodak est profondément implanté sur le marché israélien et nous avons l'intention de développer encore nos affaires dans le pays. La collaboration avec l'Université nous offre l'opportunité de travailler avec des esprits brillants pour apporter  des solutions innovantes  sur le marché et construire l'avenir de Kodak".

Sur la photo, de gauche à droite: le Prof.  Joseph Klafter, président de l'Université de Tel Aviv, Einav Aharoni-Yonas, PDG de Kodak-Israël et diplômée de la Faculté de gestion de l'UTA, et Eric Yves Mahé, président de la Division des  logiciels et des solutions nouvelles de Kodak International

 

http://siliconwadi.fr/19209/les-etudiants-de-tel-aviv-preparent-lavenir-de-kodak

Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ sous le titre :"Les étudiants de Tel-Aviv préparent l'avenir de Kodak"

j'aime:

Le Prof. Yaron Oz nommé recteur de l'Université de Tel Aviv

Le Prof. Yaron Oz a pris ses fonctions de recteur de l'Université de Tel-Aviv. Il remplace le Prof. Aron Shai, qui a occupé ce poste pendant cinq ans.

YaronozLe Prof. Oz était jusque-là  doyen de la Faculté de Sciences Exactes de l'Université. Il est en charge de la chaire de physique Yuval Neeman. Il a été directeur de l'École de physique et d'astronomie de l'UTA de 2001 à 2006. Il est titulaire d'un doctorat en physique du Technion et d'un post-doctorat de l'Université de Berkeley aux Etats-Unis.

Le Prof. Oz est un chercheur de renommée mondiale dans les domaines de la physique des particules de haute énergie, la théorie quantique des champs et la théorie des cordes. Il a publié plus de 140 articles scientifiques et a donné des conférences dans plus de 150 congrès internationaux. Il a enseigné au Département de physique théorique à l'Institut de recherche du CERN en Suisse de 1998 à 2002, et a reçu cette année le prix de recherche Humboldt.

Le Prof. Oz est président de l'Association israélienne de Physique, président du Comité national pour la science pure et appliquée de l'Académie nationale des sciences, membre du Comité national de Physique des hautes énergies et rédacteur en chef de la revue internationale de Physique des hautes énergies (International Journal of High Energy Physics).

j'aime: