Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Médaille d'or pour l'Université de Tel-Aviv en biologie de synthèse

L'équipe de l'Université de Tel-Aviv vient de remporter une médaille d'or lors du concours international de biologie de synthèse IGEM dont la finale se déroule tous les ans à Boston. Dans le cadre de la compétition, les étudiants de l'UTA ont mis au point un antibiotique alternatif, basé sur des protéines artificielles, pour vaincre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Le système proposé a suscité un vif intérêt de la part des fonds de capital-risque du secteur de la biotechnologie, et une demande de brevet est en cours.

IGEM 2019 2Dans le cadre du concours, quelque 400 équipes des meilleures universités du monde ont été invitées à construire des systèmes innovants en biologie synthétique. Le groupe de l'Université de Tel-Aviv comprenait 13 étudiants de licence des Facultés des sciences de la vie (biologie), d'ingénierie et des sciences exactes (École des sciences de l'informatique).

Les étudiants ont tenté de résoudre le problème de la résistance croissante aux antibiotiques, considéré comme l'une des plus grandes menaces pour le système de la santé mondiale. Le groupe a développé un système alternatif d'antibiotiques basé sur l'utilisation de pyocines (complexes de protéines produites dans la nature par des bactéries pour attaquer d'autres bactéries).

Une fois libérées, les pyocines sont capables de se lier à une cellule bactérienne nocive, de percer sa membrane et détruire la bactérie à elles seules. La solution proposée par les étudiants de l'UTA comprend également un logiciel basé sur un algorithme permettant à la fois de concevoir les fibres pertinentes pour cibler des bactéries spécifiques et d'optimiser la distribution des pyocines sur un support particulier, pour une utilisation rentable.

Le système mis au point par l'équipe de l'Université de Tel-Aviv a suscité un vif intérêt de la part des fonds de capital-risque du secteur de la biotechnologie, et une demande de brevet est en cours de dépôt.

L'iGEM (International Genetically Engineered Machine competition - Compétition internationale de machines génétiquement modifiées), est une compétition internationale de biologie de synthèse dont la finale a lieu chaque année à Boston. Démarrée en 2003 pour les étudiants du Massachusetts Institute of Technology (MIT), elle n'a cessé de croitre pour devenir une compétition internationale comptant aujourd'hui 400 équipes participantes venant de plus de 30 pays dans le monde. Les équipes iGEM participent à la création de projets sophistiqués, qui contribuent à l'émulation scientifique au sein de leur communauté et à la progression des connaissances dans le domaine de la biologie.

En savoir plus sur le projet et sur le prix

j'aime: