Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L'Université de Tel-Aviv lance un nouveau Centre de Science et Technologie quantiques

L'Université de Tel-Aviv a inauguré le 16 septembre un nouveau Centre de Science et Technologie quantiques qui sera consacré aux divers aspects de ce domaine de recherche de pointe qui compte parmi les plus importants de notre époque. Lancé dans le cadre de l'atelier de recherche "De l'informatique quantique à la chimie quantique" qui s'est ouvert cette semaine à l'université, le nouveau centre regroupera l'ensemble des activités qui se déroulent sur le campus dans ce domaine, et encouragera les collaborations au niveau national et international.

Ingenierie"La révolution quantique a déjà frappé à notre porte et beaucoup s'attendent à ce qu'elle ait la même portée et la même importance que les révolutions industrielle et numérique, et qu'elle modifie complètement la technologie, et notre mode de vie", a déclaré le Prof. Yaron Oz, recteur de l'université. "En tant que première institution en Israël, l'Université de Tel-Aviv s'est engagée à renforcer sa présence dans ce domaine critique. Nous sommes donc en train de créer un centre consacré à la science et à la technologie quantiques, qui constituera un toit pour l'ensemble des activités diversifiées dans ce domaine qui se déroulent sur le campus, tout en encourageant les collaborations au niveau national et international".

20 laboratoires de recherche de différentes disciplines

"La théorie quantique, qui a vu le jour il y a environ une centaine d'années, porte sur les phénomènes qui se produisent au niveau de minuscules particules telles que les électrons et les photons (particules lumineuses)", explique-t-il. "Beaucoup de phénomènes quantiques sont contraires à l'intuition humaine et à la réalité que nous vivons au quotidien. De nombreux scientifiques chevronnées de l'Université de Tel-Aviv, comme le Prof. Yakir Aharonov, ont contribué et contribuent encore à la compréhension de ces phénomènes. La recherche quantique appliquée est un domaine relativement nouveau qui prend de l'ampleur en Israël et dans le monde, et le moment est venu pour nous d'investir des efforts importants dans ce domaine".

Ady arieLe nouveau Centre pour la Science et la Technologie quantiques réunira une vingtaine de laboratoires de recherche de diverses facultés qui travaillent sur différents aspects de ce domaine, et sera axé autour de trois pôles principaux d'activité : des programmes d'études dans les filières concernées telles que l’informatique et la communication quantiques, conçus pour attirer les jeunes les plus doués vers ce domaine innovant; des activités de recherche basées sur le caractère pluridisciplinaire de l’Université de Tel-Aviv, qui permettra des collaborations entre des chercheurs dans un large éventail de disciplines: informatique, communication, matériaux, capteurs, chimie, physique et mathématiques, et par la suite également économie, gestion et autres; et des relations avec des centres de recherche du monde entier ainsi qu'avec diverses entités du monde des affaires, notamment les grandes entreprises telles que Google, IBM et Microsoft qui développent actuellement des technologies quantiques, et les utilisateurs qui doivent se préparer à l'arrivée de l'informatique quantique, comme le secteur financier. Le centre recrutera également de nouveaux enseignants, organisera des conférences et des ateliers, et offrira des bourses d'études.

Une transformation de la technologie telle que nous la connaissons

Le Centre a été lancé dans le cadre de la conférence "De l'informatique quantique à la chimie quantique: théorie, plates-formes et applications", qui s'est tenue à l'Université de Tel-Aviv du 15 au 18 septembre 2019. Organisée par les Prof. Adi Arie (Ecole de Génie électrique), Oded Hod (Ecole de Chimie) et Amnon Ta-Shma (Ecole des Sciences informatiques), en collaboration avec le Centre CECAM en Israël, la Commission de la planification et du budget du Conseil de l'Enseignement supérieur, et la Fondation nationale des Sciences, elle a accueilli des scientifiques de renom israéliens et étrangers (Prof. Massimiliano Di Ventra, Université de Californie à San Diego; Prof. Dorit Aharonov, Université Hébraïque; les Dr. Ryan Babbush, Google USA et Yehuda Naveh, IBM Israël), et a hébergé un ordinateur quantique développé par IBM dont les participants ont été invités à tester les capacités.

"Nous rejoignons à présent les nombreuses entreprises et organisations en Israël et dans le monde qui ont identifié le potentiel énorme de la technologie quantique", conclut le Prof. Ady Arie. "Ces dernières années, les connaissances dans ce domaine ont considérablement évolué, de même que la capacité de contrôler les systèmes et les processus quantiques. Des scientifiques du monde entier recherchent des moyens d'exploiter les divers aspects des systèmes quantiques pour une variété d'applications qui transformeront fondamentalement la technologie telle que nous la connaissons. Par exemple, les ordinateurs quantiques pourront effectuer en un temps record des missions que l'ordinateur numérique n'aurait jamais pu accomplir; la communication et la sécurisation quantique de l'information seront totalement hermétiques aux piratages; les calculs quantiques permettront des mesures précises et sensibles du temps, de la fréquence, des champs magnétiques et électriques; et les matériaux quantiques apporteront des modifications considérables dans de nombreux secteurs, de la sécurité à l'aviation, en passant par l'industrie et la médecine. Et ce n'est que le début…".

 

Photos:

1. La Faculté d'Ingénirie de l'Université de Tel-Aviv.

2. Le Prof. Ady Arie.

(Crédit: Université de tel-Aviv)

j'aime: