Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


C’est l’approche interdisciplinaire de l’Université de Tel-Aviv qui nous a permis de sortir des sentiers battus et d’atteindre la lune

L'Université de Tel-Aviv renouvelle ses félicitations émues à Yariv Bash et Yonatan Winetraub, diplômés de l'Université de Tel-Aviv, ainsi qu'à Kfir Damari, ancien enseignant de l'université, les trois fondateurs de SpaceIL, grâce auxquels l'État d'Israël a rejoint la liste des pays leaders dans le monde à avoir lancé un satellite vers la lune.
Le trajet de la navette spatiale israélienne n’a pas pris fin comme prévu, mais nous sommes certains que la trajectoire déterminée et féconde de ses fondateurs se poursuivra et atteindra son but.
Nous avons été heureux et fiers de partager leur rêve.

SpaceIL4Le monde entier était au rendez-vous le 11 avril 2019, pour assister à l'arrivée sur la Lune de la sonde Bereshit, développée par la société SpaceIL, startup lancée en 2011 par deux anciens étudiants et un ancien enseignant de l'Université de Tel-Aviv, première sonde lunaire privée au monde et la première d'Israël.

Parti de la Terre le 21 février, à bord d'un Falcon 9 de SpaceX, Bereshit avait rejoint la Lune autour de laquelle il s'était mis en orbite le 4 avril. Malgré quelques soucis techniques le voyage Terre-Lune s'était bien passé et tout était prêt pour entamer sa descente vers la Lune.

Bereshit aurait dû se poser dans la mer de la Sérénité, en bordure de laquelle Luna 21 et Apollo 17 se sont posés. Mais, lors de la descente finale, le moteur principal du satellite s'est éteint trop tôt, l'empêchant de se poser en douceur. Les ingénieurs et les contrôleurs au sol ont tenté, sans y parvenir, de remettre le moteur en route, mais n'ont pu empêcher le satellite de s'écraser à la surface de la Lune.

Un alunissage réussi aurait fait d'Israël le quatrième pays à se poser sur la Lune, après la Russie, les États-Unis et la Chine. Il aurait aussi permis à SpaceIL de devenir la première startup principalement financée par des donateurs privés, sans budgets gouvernementaux, à se poser sur la Lune.

Malgré cet alunissage manqué, la mission dans son ensemble reste une très grande réussite et un exploit technologique pour la startup SpaceIL, partie du rêve de deux étudiants et d'un ancien enseignant et qui s'est transformée en un projet national et éducatif israélien d'une durée de huit ans, avec le soutien actif d'Israel Aerospace Industries et de l'Agence spatiale israélienne.

Pour SpaceIL, l'aventure se poursuit et il est déjà question d'un Bereshit 2, qui pourrait être réalisé avec Israel Aerospace Industries, voire en coopération avec l'Agence spatiale européenne et la Nasa.

Bonne chance pour la suite !

22kmfromthemoon

Articles liés:

Un ancien enseignant et un ex-étudiant de l'Université de Tel-Aviv à l'origine du lancement du premier vaisseau spatial israélien sur la lune

Deux anciens étudiants de l'Université de Tel-Aviv à l'origine du projet d'atterrissage du satellite israélien sur la lune

Une équipe d'anciens étudiants de l'Université de Tel-Aviv à la tête de la compétition Google X Prize pour poser un robot sur la lune

Un étudiant de l'université de Tel-Aviv à l'origine d'un projet de satellite israélien sur la lune

Voulez-vous connaitre les 10 anciens étudiants de l'Université de Tel-Aviv parmi les 40 jeunes les plus prometteurs d'Israël ?

j'aime: