Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Dans les coulisses du futur Musée d'Histoire naturelle de l'Université de Tel-Aviv, premier centre d'Etude sur la biodiversité du Moyen-Orient

Saviez-vous qu'il y avait des ours en Galilée ? Souhaitez-vous voir le dernier crocodile et le dernier guépard sauvages d'Israël ? Le Musée Steinhardt d'Histoire naturelle et futur Centre national israélien pour les Etudes sur la Biodiversité ouvrira ses portes au public en avril 2017. Premier de son genre en Israël et au Moyen-Orient, il constitue un trésor national sans prix avec plus de 5 millions de spécimen d'animaux et de plantes racontant l'histoire du Moyen-Orient pendant un milliard et demi d'années. Un aperçu du musée en construction.

Steindhardtenconstruction"Israël n'a pas de musée d'histoire naturelle, et considère les collections de l'Université de Tel-Aviv comme nationales, c'est pourquoi le Centre sera ouvert au public " explique le Prof. Tamar Dayan, directrice du Musée. Le rassemblement des collections de l'Université remonte au projet Heinrich Mendelssohn, zoologue né à Berlin et immigré en Israël  avec la montée du nazisme, qui fut l'un des fondateurs de l'Université de Tel-Aviv, et créa en 1953 son Département de zoologie, à partir de l'Institut biologique et pédagogique de Tel-Aviv fondé en 1932. Il fut le premier vice-président de l'Université et le premier doyen de sa Faculté des Sciences.

Le Musée, situé à quelques centaines de mètres du bâtiment Porter pour les études sur l'environnement, s'étendra sur 9 600 m² dont 1700 réservées au public, qui pourra cependant contempler les millions de spécimens rares, auxquels 60 000 viennent s'ajouter chaque année,  grâce à des vitrines ouvertes sur les collections  protégées.  Plus de  200 000 visiteurs par an sont attendus. Le Musée emploiera plus de 100 conservateurs, chercheurs et  travailleurs spécialisés. Il accueillera  450 scientifiques israéliens et étrangers chaque année.

Steindhardt collectionsRessource nationale vitale, le Centre se propose de jouer un rôle clé pour promouvoir  la gestion, l'utilisation durable et la conservation des écosystèmes naturels en Israël et dans le monde, rapprocher le public de la nature et le sensibiliser à sa beauté et à l'importance de la recherche bio scientifique.

Il s'étendra sur 4 niveaux et sera réparti en 6 galeries. A l'entrée, une esplanade de 432 m² sera ouverte au public 6 jours sur 7. Une carte interactive d'Israël, symbolisant l'interaction entre l'homme et l'animal, permettra aux visiteurs de découvrir l'évolution de la faune dans la région. Chacune des expositions mettra l'accent sur l'un des aspects de la biodiversité: habitats, systèmes biologiques, anthropologie.

60 personnes ont participé à la planification du projet dont le design a été réalisé par l'architecte Ron Arad, qui a notamment conçu le Musée d'art de Holon. L'aspect global du Musée est celui d'une énorme Arche de Noé, répondant à l'objectif de ses créateurs : replacer l'homme dans la nature et comme une partie du biosystème.